VII

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

               Avant-propos de la deuxième édition.

_____

                Le Congrès international de Botanique tenu à Vienne en 1905 avait renvoyé
au Congrès de Bruxelles 1910 l’examen d’un certain nombre de questions dont la
solution exigeait de nouvelles études.  Les travaux préparatoires des Commissions et
du Rapporteur ont été résumés dans un Receuil¹) qui a servi de base aux débats de
la section de nomenclature botanique du Congrès de Bruxelles¹).  Au cours de cinq
laborieuses seances (16—18 mai 1911), quelques modifications et un certain nombre
d’additions aux Règles de 1905 ont été adoptéés.  Ces modifications et additions ont
été renvoyées à une commission de rédaction composée de MM.  H.  H a r m s  (Berlin),
L.  M a n g i n  (Paris),  A.  B.  R e n d l e  (Londres), et du rapporteur général  J.  B r i q u e t 
(Genève), avec mission de les revoir, de les insérer dans le corps des Règles de 1905
et de les accompagner d’exemples caractéristiques.

                Cette tâche a été executée d’après les mêmes principes qui ont présidé à
l’élaboration de la première édition des Règles.

—————–

                1)  Receuil des documents destinés à servir de base aux débats de la section de nomen-
clature systématique de Congrès international de Botanique de Bruxelles 1910, présenté au nom du
Bureau permanent de nomenclature et des Commisions de nomenclature cryptogamique et paléo-
botanique, par J o h n  B r i q u e t,  rapporteur général.  59 p. in - 4°.  Berlin 1910. Friedländer éd.

 
 
______________________________________________________________________ 
 

International Rules of Botanical Nomenclature, 1912  —  Brussels Rules

–  i –

web-edition: © 2014, Paul van Rijckevorsel

______________________________________________________________________ 
 

VIII  

                Le rapporteur général, M.  B r i q u e t,  a élaboré le texte francais, en suivant
exactement le compte rendu des séances de la section de nomenclature du Congrès
de Bruxelles et en tenant compte des remarques qui lui ont été suggérées par les
autres nombres de la Commission.  Le texte anglais a été traduit par M.  R e n d l e, 
le texte allemand par M.  H a r m s.  Les épreuves ont été soumises à tous les membres
de la Commission.

                Nous avons ajouté à la concordance des Lois de la nomencature botanique
de 1867 et des Règles et Recommandations de 1905 un bref aperçu des articles
modifiés ou nouveaux, rédigé sur le plan de la concordance, de façon à permettre
au lecteur de se rendre compte rapidement des changements que la seconde édition
des Règles présente par rapport à la précédente.  Enfin, M.  B r i q u e t,  a revu et mis
au point l’index analytique.

                La numérotation primitive des articles et recommandations a été maintenue,
les prescriptions nouvelle étant intercalées avec les désignations bis, ter etc.  Dans
la liste de   n o m i n a  u t i q u e  c o n s e r v a n d a  pour les Phanérogames, les éléments
de la liste supplémentaire adoptée par le Congres de 1910 ont été mis à leur place
et sont reconnaissables à l’astérique qui les précéde.

                La justification des modifications et additions se trouve dans le compte rendu
des débats de la section de Nomenclature du Congrès de Bruxelles, auquel nous
renvoyons le lecteur.
 

                1 mai 1911.

La Commission de rédaction:

J.  B r i q u e t,  H.  H a r m s ,  L.  M a n g i n,  A.  B.  R e n d l e .

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
______________________________________________________________________ 
 

International Rules of Botanical Nomenclature, 1906  —  Vienna Rules

– ii –

web-edition: © 2014, Paul van Rijckevorsel

______________________________________________________________________ 
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
______________________________________________________________________ 
 

International Rules of Botanical Nomenclature, 1906  —  Vienna Rules

– iii –

web-edition: © 2014, Paul van Rijckevorsel

______________________________________________________________________ 
 

 

 

 
 
 

     Supplement relatif aux modifications et additions de 1910.

———

—————————————————————————————————————————————————————————————

Articles
des Lois
de
1867
|
|
|
Articles
des Règles
de
1905
|
|
|
Modifications
et additions
de
1910
|
|
|
 
O b s e r v a t i o n s      
 

—————————————————————————————————————————————————————————————

 
 
 
 
 
 
 
9
 
 
 
 
 
 
 
10
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
Titre
 
9
 
 
 
 
11
 
 
 
 
 
 
 
12
 
19
 
 
 
20
 
 
 
 
Rec. IV
 
 
 
 
 
 
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
Titre
 
9
 
 
 
 
11
 
 
 
 
 
 
 
12
Rec. I bis
19
 
 
 
20
 
 
 
 
Rec. IVa
et
XId
 
 
Rec. XV bis
 
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
       Suppression des mots »principalements des
plantes vasculaires«.
       Les réserves relatives aux plantes fossiles et
aux plantes non vasculaires sont supprimées.
A moins d’exceptions expresséments spécifiées, les
règles et recommandations s’appliquent à tous
les groupes vegetaux, tant fossiles que vivants.
       Modification dans la rédaction. Le mot
»plusieurs« répondait mal au degré de fréquence
des subdivisions reconnues dans les espèces,
genres, familles etc.  Les expressions »nombreuses
espèces«, »nombreuses genres«, «beaucoup de fa-
milles«, sont plus correctes.  —  Addition des
»formes spéciales» dans la hiérarchie des groupes
systématiques.
       Mention des »formes spéciales«.
       Définition des »formes spéciales«.
       La première partie de cet article a été
refondue pour tenir compte des points de départ
multiples adoptées pour la nomenclature des divers
groupes en 1910.
       Le mots »à partir de 1753» sont remplacés
par »à partir des dates données a l’art. 19«.
L’article est completé de façon à tenir compte
des listes de nomina conservanda paléobota-
niques.
       Les exemples cités dans la première édition
(Glazioua, Burreaua, etc.) se rapportaient à des
graphies correctes, mais portaient sur des noms
contraires aux Règles art. 50 et 57. Ces exemples
ont été remplaces.
       Nouvelle.  Voy. les art. 11, 12 et rec. I bis
cidessus.

 
 
______________________________________________________________________ 
 

International Rules of Botanical Nomenclature, 1912  —  Vienna Rules

– iv –

web-edition: © 2014, Paul van Rijckevorsel

______________________________________________________________________ 
 

 11

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

—————————————————————————————————————————————————————————————

Articles
des Lois
de
1867
|
|
|
Articles
des Règles
de
1905
|
|
|
Modifications
et additions
de
1910
|
|
|
 
O b s e r v a t i o n s      
 

—————————————————————————————————————————————————————————————

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
64
 
 
 
 
 
 
 
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
 
 
 
39
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sect. 6
 
45
46
 
 
 
54,1 °
 
56
 
 
 
 
 
 
 
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
36 bis
 
 
39
 
Rec. XVIII
bis
 
Rec. XX
 
Rec. XX bis
Rec. XX ter
Rec. XX
quat.
Rec. XXV
bis
 
 
 
 
Rec.XXVter
Sect. 6
 
45
46
49 bis
 
 
54,1 °
 
56
 
 
 
 
 
Rec.
XXVIII
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
       Nouveau.  Les questions spéciales à la nomen-
clature paléobotanique avaient été réservées pour
le Congrès de 1910.
       Cet article a été completé en conformité
avec l’art. 36 bis.
       Nouvelle. Cette recommandation, d’une grande
portée pour l’avenir, est au fond une conséquence
des art. 45 et 47 des Règles de 1905.
       Modification de rédaction tenant compte de
l’art. 36 bis.
       Nouvelle.
       Nouvelle.
       Nouvelle.
 
       L’art. 43 dit qu’en cas de déplacement de
groupe, le nom de l’auteur primitif ne peut être
cité qu’en parenthèse.  Il fallait compléter cette
règle, en spécificant les cas dans lesquels l’emploi
de la parenthèse est avantageux, en suivant les
indications du congrès de 1910.
       Nouvelle.
       Titre modifié pour tenir compte des groupes
à cycle évolutif pléomorphe.
       Addition de nouveaux exemples.
       Addition de nouveaux exemples.
       Nouveau.  L’importante question de la nomen-
clature des Champignons à cycle évolutif pléo-
morphe n’avait été abordée ni en 1867, ni en 1905.
       Rédaction modifiée conformément aux déci-
sions du Congrès de 1910.
       La question des noms dits »mort-nés« était
restée sujette à des interpretations personelles
et divergentes tant après le Congrès de 1867,
qu’après celui de 1905, d’où l’addition faite à
l’art. 56 et les exemples cités, conformes aux
décisions du Congrès de 1910.
       Nouvelle.
 

—————

 
 
______________________________________________________________________ 
 

International Rules of Botanical Nomenclature, 1912  —  Vienna Rules

– v –

web-edition: © 2014, Paul van Rijckevorsel

______________________________________________________________________ 
 

 
 
 
 
 

[ to body of the 1912, Brussels Rules ]